Private Investment In Public Equity

Private Investment In Public Equity

Private Investment In Public Equity

Si les marchés actions ont tendances à se stabiliser et ainsi autoriser le retour des cotations, notamment sur Alternext (cf. Newletter XV Finance de septembre), l’accès au financement sur les marchés secondaires pour les sociétés cotées reste difficile, et l’accès aux financements bancaires ne manquera pas de se resserrer compte tenu de la crise de l’euro et des dettes souveraines. D’une part, les investisseurs « naturels » sur les marchés secondaires (gestions, fonds, etc.) ont développés une aversion au risque qui semble durable et d’autre part, nombre d’émetteurs considèrent -à juste titre- leur cours sous-évalué et déconnecté de la réalité économique de leur activité. Et ces constats sont d’autant plus vrais pour les sociétés cotées de petite et moyenne taille.

Dans ces conditions, une augmentation de capital classique par offre publique paraît périlleuse à cause des conditions dégradées de réalisation et du risque d’image associé à une opération qui échoue.

Il existe cependant une alternative intéressante à l’augmentation de capital par offre publique : le Private Investment In Public Equity, ou « PIPE », augmentation de capital privée réalisée par une société cotée et réservée à un ou plusieurs investisseurs institutionnels, généralement des fonds de capital investissement.

Le PIPE constitue alors non seulement une source de financement mais peut également répondre à des problématiques de stratégie actionnariale.

Téléchargez ici l’intégralité de la newsletter « PIPE »

Plan du site - Contact - Mentions Légales - ©XV Finance 2014